The Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle Encyclopedia
22 May 1859, Edinburgh M.D., Kt, KStJ, D.L., LL.D., Sportsman, Writer, Poet, Politician, Justicer, Spiritualist Crowborough, 7 July 1930

Le triomphe des fantômes

From The Arthur Conan Doyle Encyclopedia

Le triomphe des fantômes (The Triumph of the Ghosts) is a French article written by "Agnès" and published in Le Petit Journal on 17 september 1925.

It refers to the International Spiritualist Congress.


Le triomphe des fantômes

Le Petit Journal (17 september 1925, p. 4)

Le congrès du spiritisme qui tient en ce moment ses assises agite, naturellement... les esprits, ceux de ce monde comme ceux de l'au-delà.

Une telle manifestation à laquelle ne craignent pas de prendre part des personnalités comme le romancier Conan Doyle est un triomphe pour les fantômes ; c'est en quelque sorte une reconnaissance officielle de leur existence. N'est-il pas question de leur demander de se manifester aux foules, au lieu de réserver leurs apparitions à quelques rares initiés ?

Ne nous montrons pas étonnés d'ailleurs s'ils consentent à répondre à cette sollicitation ; on sait que les phénomè-nes d'hallucinations collectives ne sont pas rares et que rien ne s'échauffe plus aisément que l'imagination des foules.

Car je ne voudrais faire nulle peine aux fantômes et je me garderais bien de nier leur existence — la négation est trop facile et n'a jamais rien prouvé — mais si, d'aventure, il en est d'authentiques, il faut aussi reconnaître que les contrefaçons abondent et que notre imagination ne se gêne pas pour en créer de toutes pièces...

Les fantômes ne hantent pas seulement les sociétés spirites ; n'en peuplons-nous pas aussi nos vies ? Il n'y a pas seulement les fantômes vêtus de suaires et qui se promènent à minuit dans les lieux abandonnés. Il y a tous les fantômes, beaucoup plus dangereux, qui encombrent nos existences et que nous poursuivons sans cesse : fantômes de bonheur, de gloire, de richesse, de vanité... un bout de ruban rouge, vert ou violet ; un coeur que nous voudrions garder et qui nous échappe ; une fortune que nous voudrions accroître et qui s'écroule... fantômes sans lesquels la vie serait toute unie et toute simple : manger, dormir, respirer, comme ce serait facile ! Mais les fantômes dansent leur ronde autour de nous et nous entraînent avec eux, toujours plus vite, toujours plus loin, jusqu'au grand saut dans l'au-delà.






© arthur-conan-doyle.com