The Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle Encyclopedia
22 May 1859, Edinburgh M.D., Kt, D.L., LL.D., Sportsman, Writer, Poet, Politician, Justicer, Spiritualist Crowborough, 7 July 1930

The Devil's Foot (TV episode 1988)

From The Arthur Conan Doyle Encyclopedia

Jump to: navigation, search
<< The Sign of Four S04E02 Silver Blaze >>


The Devil's Foot

The Devil's Foot (L'Aventure du pied du Diable) est le 22e épisode de la série Granada et le 1er épisode de la saison 4 : Le Retour de Sherlock Holmes, diffusé le 6 avril 1988 sur ITV. 51 min.

A force d'économie et d'ingéniosité, Cox et ses collaborateurs avaient réussi à maintenir en équilibre le budget de la série. Les frais occasionnés par le tournage de Silver Blaze et de The Devil Foot vidèrent les coffres, rendant impossible la réalisation des deux épisodes qui devaient clore la saison.

L'Aventure du Pied du Diable envoûte par son atmosphère étrange et angoissante. Le destin terrifiant des victimes, imputé au diable par le naïf Révérend Rounday, trouvera une explication naturelle, mais le décor sauvage des Cornouailles, hanté par les fantômes des peuples disparus et l'ombre de l'Afrique mystérieuse, entretient un climat inquiétant. Conan Doyle a merveilleusement suggéré l'horreur des hallucinations provoquées par le Pied du Diable, mais Gary Hopkins et Ken Hannam ont voulu les donner à voir, dans des images analysées de manière passionnante par l'ouvrage It's a Print ! Detective Fiction from Page to Screen. Certes, Brett a saccagé sa chevelure dans un accès dépressif, et le lithium prescrit épaissit sa silhouette sans éradiquer les poussées d'exaltation incontrôlée, qui se traduisent ici par des extravagances vestimentaires. Et cependant, Holmes et Watson forment dans cette aventure un duo irrésistible. Holmes, physiquement affaibli, perméable à l'omniprésence de la mort et aspiré par la tentation d'une exploration périlleuse, renaît dès l'annonce du crime et tient tête sans ciller au formidable docteur Sterndale, magistralement interprété par Denis Quilley. Watson, impressionnant d'autorité, le protège bec et ongles, mais ne craint pas de lui reprocher durement sa témérité. Leur amitié resplendit. Watson sauve Holmes de la folie et de la mort et Holmes, oubliant son orgueil, proclame son remords sincère de l'avoir mis en danger. Brett n'ignore pas que les deux gentlemen victoriens évitent tout contact physique et s'interpellent toujours par leurs patronymes, et c'est sciemment qu'il agrippe le cou d'Hardwicke en criant : John. Si cette apostrophe est aussi émouvante, c'est qu'elle est, au sens propre, inouïe, et nous fait brusquement entrevoir la profonde affection dissimulée sous la froideur apparente de Holmes. Brett et Hardwicke étaient, eux aussi, liés par une véritable amitié, et leur jeu se nourrit ici certainement de leur expérience.



Photos


Cast



Plot summary (spoiler)

Condamné à des vacances forcées, Holmes est sauvé de l'ennui par l'irruption d'une tragédie : on a découvert Brenda Tregennis morte et ses frères Owen et Georges frappés de folie. Le troisième frère, Mortimer, qui, après une querelle d'héritage, a pris pension au presbytère, prétend tout ignorer du drame. La gouvernante apprend toutefois à Holmes que, présent le soir précédent, il avait demandé qu'on rallume le feu. Et au cou de Brenda, Holmes trouve une bague en pendentif. Il réfléchit avec Watson devant la mer quand survient le docteur Sterndale, explorateur et anthropologue. Averti par le Révérend Rounday et revenu aussitôt de Plymouth, il s'irrite que Holmes refuse de lui dire qui il suspecte. Le lendemain, Rounday, bouleversé, arrive chez Holmes et Watson. Mortimer est décédé et présente les mêmes symptômes que Brenda. Holmes repère sur la lampe de Mortimer une poudre qu'il prélève. Convaincu qu'il s'agit d'un produit toxique, il achète une lampe afin de le brûler pour en vérifier les effets hallucinatoires délétères ! Watson proteste, mais reste et sauve Holmes in extremis en le traînant au dehors. A peine sont-ils remis que Sterndale se présente, furieux d'être convoqué, mais quand Holmes lui montre la bague de Brenda, le docteur, effondré, avoue tout. Amoureux de Brenda depuis des années, il côtoyait Mortimer et lui avait expliqué le pouvoir redoutable de la racine appelée Pied du Diable. Apprenant le drame, il avait compris que Mortimer lui avait volé de la poudre de Radix Pedis Diaboli qu'il avait jetée dans la cheminée pour empoisonner Brenda et ses frères et hériter de leurs biens. Holmes n'ayant pas démasqué l'assassin, Sterndale, appliquant la loi du Talion, avait fait inhaler à Mortimer la fumée maléfique. Holmes, refusant de dénoncer l'explorateur, l'invite à retourner poursuivre son travail en Afrique.



  • Copyright et remerciements : Textes de Monique Claisse. Photos : Sarah Fava, Granada.

© arthur-conan-doyle.com