The Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle Encyclopedia
22 May 1859, Edinburgh M.D., Kt, D.L., LL.D., Sportsman, Writer, Poet, Politician, Justicer, Spiritualist Crowborough, 7 July 1930

The Golden-Pince Nez (TV episode 1994)

From The Arthur Conan Doyle Encyclopedia

Jump to: navigation, search
<< S06E02 The Dying Detective S06E04 The Red Circle >>


The Golden-Pince Nez

The Golden-Pince Nez (Le Pince-nez en or) est le 38e épisode de la série Granada et le 3e épisode de la saison 6 : Les Mémoires de Sherlock Holmes, diffusé le 21 mars 1994 sur ITV. 51 min.

Adapter Le Pince-nez en or n'a pas été une sinécure. Edward Hardwicke étant indisponible pour le tournage, Hopkins dut modifier d'urgence son scénario et remplacer Watson par Mycroft. Cette substitution forcée exceptée, Hopkins a, dans l'ensemble, respecté l'histoire originale et conservé les excellents dialogues de Conan Doyle, se limitant aux retouches imposées par la vraisemblance ou par la nécessité d'éviter la platitude, qui l'a conduit entre autres à corser le dénouement au moyen de l'exécution du traître. Mais s'il a peu transformé l'intrigue, il l'a considérablement enrichie. Le prologue de l'épisode, qui montre une émeute dans la Russie prérévolutionnaire, fait revivre de manière saisissante les faits historiques rapidement cités par Conan Doyle. Plus audacieusement, Hopkins introduit dans le film une composante brûlante de l'actualité britannique de 1904, la campagne des suffragettes pour le droit de vote des femmes. Cet ajout intéressant n'est pas arbitraire, Conan Doyle ayant activement participé aux controverses sur le suffrage féminin. On regrette naturellement l'absence de Watson, mais le couple formé par les frères Holmes, à la fois solidaires et rivaux, semblables par leur intelligence et opposés par leur tempérament, ne manque pas de piquant et Charles Gray, Mycroft flegmatique, misanthrope et ironique, égaie l'épisode de touches d'humour bienvenues. Les images de Peter Hammond, parfois d'une beauté baroque, peuvent aussi être remarquables d'efficacité dramatique lorsqu'elles montrent la porte d'Anna, la nihiliste, se disloquant inexorablement sous les coups de la police ou sa face mouchetée de gouttes de sang après son meurtre involontaire. Tirant le parti maximum du visage de Brett, Hammond multiplie les gros plans aussi beaux que suggestifs, comme celui où la lumière d'un éclair, tombant droit sur les yeux de Sherlock, leur donne un éclat surnaturel presque inquiétant. Finalement, confrontée à des difficultés multiples et épineuses, l'équipe de Granada a su s'en tirer avec honneur.



Photos


Cast



Plot summary (spoiler)

L'inspecteur Hopkins est désemparé car l'assassinat de Willoughby Smith, secrétaire du Professeur Coram, semble totalement dénué de mobile. Sherlock et Mycroft, consultés, déduisent de l'examen du pince-nez découvert dans la main du jeune homme qu'il a été tué par une femme terriblement myope. Selon le témoignage de Susan Tarlton, la meurtrière n'aurait pu s'enfuir sans être repérée... Alors, où peut-elle bien être? Examinant le bureau, Sherlock y remarque des éraflures, preuve qu'on a tenté d'ouvrir un tiroir. Coram prétend toutefois qu'on n'a rien volé et que Smith s'est suicidé. Pendant que ses compagnons s'égarent en soupçonnant Abigaïl Crosby du meurtre de Smith sous prétexte qu'elle porte un pince-nez et que les jeunes gens s'étaient violemment querellés, Sherlock retourne auprès de Coram. Là, il découvre des pas imprimés sur la couche de tabac à priser que Mycroft avait discrètement répandue devant la bibliothèque. Quelqu'un se dissimule donc derrière une porte secrète : Anna, l'épouse de Coram. Sortie spontanément de sa cachette, elle explique qu'aveugle sans son pince-nez, elle s'est dirigée par erreur vers la chambre du professeur, qui n'a accepté de la cacher que sous la menace d'être livré à la vengeance de ses ex- camarades. Jadis, en effet, Anna et lui étaient militants nihilistes, mais il l'a vendue à la police ainsi que ses compagnons. Tous, y compris l'inoffensif Alexis, frère d'Anna, furent lourdement condamnés. Coram a fui la Russie en emportant les lettres du jeune homme, qui auraient prouvé son innocence. Sa peine purgée, Anna est venue les reprendre. Le secrétaire l'a empoignée et, saisissant un coupe-papier, elle l'a, sans le vouloir, mortellement frappé. Ayant chargé Sherlock de remettre les lettres d'Alexis à l'ambassade de Russie, Anna succombe au poison qu'elle s'est administré. Quant à Coram, un nihiliste ayant retrouvé sa trace l'expédiera ad patres.



  • Copyright et remerciements : Textes de Monique Claisse. Photos : Sarah Fava, Granada.

© arthur-conan-doyle.com