The Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle Encyclopedia
22 May 1859, Edinburgh M.D., Kt, D.L., LL.D., Sportsman, Writer, Poet, Politician, Justicer, Spiritualist Crowborough, 7 July 1930

The Mazarin Stone (TV episode 1994)

From The Arthur Conan Doyle Encyclopedia

Jump to: navigation, search
<< S06E04 The Red Circle S06E06 The Cardboard Box >>


The Mazarin Stone

The Mazarin Stone (Le Mazarin) est le 40e épisode de la série Granada et le 5e épisode de la saison 6 : Les Mémoires de Sherlock Holmes, diffusé le 4 avril 1994 sur ITV. 51 min.

Faut-il, en regardant La Pierre de Mazarin, admirer les efforts d'une équipe contrainte de surmonter l'insurmontable ou céder à l'irritation qu’engendrent les attentes frustrées ? Gary Hopkins a, en effet, en combinant ici deux nouvelles, La Pierre de Mazarin et Les Trois Garridebs, bâti un scénario riche mais complexe, que la rapide alternance des séquences consacrées à chacune des deux intrigues rend ardu à suivre. Hopkins a su faire du diamant un enjeu politique justifiant l'engagement de Mycroft et transformer le Comte Sylvius, méchant de pacotille dans le récit original, en adversaire digne des frères Holmes. Mais le couplage des deux histoires l'a parfois conduit à des changements moins heureux : le faux Garrideb ne recherche plus dans le film l'atelier secret d'un faux-monnayeur mais celui d'un lapidaire et les raisons de son acharnement manquent de clarté. Quelles vertus particulières possède, par exemple, la lame à cliver qu'il veut récupérer? Mais surtout, l'indisponibilité de Brett, trop malade pour jouer, a forcé le scénariste à remplacer en catastrophe Sherlock par Mycroft et rendu impossible de filmer, si on l'avait voulu, la scène des Trois Garrideb où éclate l'affection de Sherlock pour Watson. Mais remplacer ce moment magnifique par une séquence où Watson, menacé d'être égorgé comme un mouton par l'imposteur, est sauvé par l'intervention comique de deux vieilles filles, inflige au spectateur une déconvenue que l'excellente prestation de Charles Gray tout au long de l'épisode ne suffit pas à compenser. Couronnant par son apparition miraculeuse un dénouement plus fantastique que réaliste, Sherlock félicite Mycroft, puis se détourne et s'enfonce dans la brume. Des images finales belles et émouvantes, mais sans explication logique. Cette adaptation ne saurait faire l'unanimité, bien qu'elle ne soit pas sans attraits. Mais comment réussir pleinement un épisode de Sherlock Holmes sans Sherlock Holmes ?



Photos


Cast



Plot summary (spoiler)

Obsédé par les fantômes du passé, Sherlock part chercher la paix de l'âme dans la solitude des Highlands. Mais sitôt après son départ, la Pierre de Mazarin, que l'Angleterre a promis de restituer à la France, disparaît du Musée de Whitehall. Sherlock indisponible, son frère se chargera de l'enquête. Convaincu que le Comte Sylvius est coupable, Mycroft pense qu'il a forcément un complice capable de diviser le diamant. De son côté, Watson reçoit la visite des sœurs Garrideb. Un visiteur américain, prétendant s'appeler John Garrideb, a déclaré à leur frère Nathan que son compatriote Alexander Garrideb, un richissime excentrique, lui a légué cinq millions de dollars à condition qu'il trouve deux autres Garrideb avec qui les partager. Pendant ce temps Mycroft apprend du diamantaire Isaac Sanders que le Comte recherche un artisan capable de cliver d'urgence la Pierre de Mazarin. Bientôt, John Garrideb présente triomphalement à Nathan une annonce commerciale prétendument rédigée par un certain Howard Garrideb, et le presse d'aller rencontrer à Birmingham ce troisième Garrideb, grâce auquel ils pourront toucher leur pactole. Mais Mycroft, ayant découvert que le prétendu John Garrideb était en réalité Winter, meurtrier de son collègue le génial tailleur de diamants Presbury, décide de le piéger. Nathan parti pour Birmingham, Mycroft et Watson s'embusquent dans sa chambre autrefois louée à Presbury. Bientôt Winter survient et soulève une trappe secrète dissimulant un atelier de diamantaire. S'étant emparé de l'outil convoité, Winter aperçoit Watson et le blesse. L'ayant pris en otage, il va s'enfuir quand les sœurs Garrideb l'assomment en refermant la trappe sur lui. Apprenant de Mycroft que son associé Sylvius allait partir sans lui pour Amsterdam et faire cliver la pierre par Van Seddar, Winter, pour se venger, lui révèle l'emplacement du navire en partance. Sylvius sera arrêté et la Pierre de Mazarin, retrouvée, retournera en France.



  • Copyright et remerciements : Textes de Monique Claisse. Photos : Sarah Fava, Granada.

© arthur-conan-doyle.com