The Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle EncyclopediaThe Arthur Conan Doyle Encyclopedia
22 May 1859, Edinburgh M.D., Kt, D.L., LL.D., Sportsman, Writer, Poet, Politician, Justicer, Spiritualist Crowborough, 7 July 1930

Un nouvel exploit de Sherlock Holmes (pastiche 10 may 1914)

From The Arthur Conan Doyle Encyclopedia

Jump to: navigation, search

Un nouvel exploit de Sherlock Holmes (A New Exploit of Sherlock Holmes ) is a French Sherlock Holmes pastiche written by G. G. published in Le Petit Parisien (No. 13707) on 10 may 1914.

It seems to be a disguised ad for the Ancillotti-Plège circus that was performing in Saint-Etienne (France) at this date.


Un nouvel exploit de Sherlock Holmes

Un nouvel exploit de Sherlock Holmes
(Le Petit Parisien, 10 may 1914, p. 5)

Le célèbre Sherlock Holmes, dont la merveilleuse méthode de déduction a fait tant de bruit dans le monde, eut tôt fait de débrouiller, parmi la foule nombreuse des cirques pérégrinant à travers la France, celui qui méritait vraiment d'être appelé « le plus beau et le plus confortable de tous ».

- Docteur Watson, dit-il à son inséparable ami, point n'est besoin d'entrer, au cirque Ancillotti-Plège pour deviner immédiatement la teneur du merveilleux programme qui passe, chaque soir, dans cet établissement modèle.

- Affirmation bien audacieuse, car enfin...

- Non, docteur, simple jeu d'enfant ; et je puis vous dire tout d'abord que ce programme est sensationnel d'un bout à l'autre.

— ? ? ?

— Mais oui, regardez à terre. La terre est le grand livre sur lequel tout est écrit. Il suffit de savoir le lire, voilà tout.

Et joignant le geste à la parole, le grand détective penchait vers le sol son caractéristique profil d'aigle, étudiant soigneusement à la loupe les moindres aspérités du terrain.

- Voyez-vous, continua-t-il bientôt, ces innombrables traces de pas qui, de tous les points de la place, convergent vers l'entrée de l'établissement ? Et dites-moi s'il n'est pas passé ici, hier soir, des milliers de personnes ?... Or, c'était la seconde représentation donnée par le cirque dans cette ville. Dans ces conditions, croyez-vous que si le public n'eût pas été entièrement satisfait la veille, il soit revenu si nombreux, le lendemain ?

- Très certainement non.

- Maintenant, si vous le voulez bien, serrons le problème de plus près. Apercevez-vous, la-bas, contre cet arbre, ces bicyclettes aux aciers brillants, qu'un employé est en train de fourbir ? Il s'agit certainement des machines du célèbre Canadien « Kotke » ; tandis que ce fil d'acier, dont une infime partie déborde de la toile, ici, à gauche, n'est autre que le tremplin qui sert à l'élégante « Miss Elvira » pour ses prodigieux équilibres. Quant à ces traces minuscules, éparses dans la poussière du chemin, elles ne peuvent provenir que des pieds torturés de quatre Chinois composant sans doute le fameuse troupe So Chi Toloo, la première du monde. Que pensez-vous de mon raisonnement?

- Il est tout simplement merveilleux.

- Vous exagérez, docteur, car je pourrais vous en dire bien davantage encore... et, pourtant, il y a mieux... beaucoup mieux...

- Quoi donc ?

- Les « dix Kremo », c'est-à-dire la plus grande attraction connue. Ceux-là ne sont ni des acrobates, ni des équilibristes, ni des jongleurs, ni même des sauteurs ou des contorsionnistes. Ils sont tout cela à la fois et supérieurs à tout cela... quelque chose de jamais vu, de prodigieux, d'irréel, comme un rêve enchanteur.

Sherlock Holmes se tut. Il venait d'ailleurs de terminer son cigare et il le jeta négligemment, en faisant signe au docteur Watson de le suivre.

Puis, s'étant arrêté devant la voiture-caisse, il demanda deux stalles pour le soir.


G. G.





© arthur-conan-doyle.com